Films de l’été 2013

icône faisons le point Je continue sur ma lancée « fin du mois d’août » pour faire un petit point sur les films que j’ai vu / les livres que j’ai lus durant ces derniers mois. Comme ça fait un moment que je n’ai pas fait d’article sur mes derniers emprunts, changement de médiathèque oblige, j’en profite pour vous parler de ce que j’ai eu l’occasion de voir/lire cet été. Enfin, pas exactement cet été, puisque je vais aussi vous parler de sorties au cinéma qui m’ont marquées mais dont je n’ai pas encore parlé ici… 🙂

https://i1.wp.com/fr.web.img3.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/96/11/54/20446783.jpg

Ca remonte au mois de mars, donc je triche un peu en le plaçant ici, mais j’ai tellement adoré cette comédie romantique parfaitement déjantée que je ne pouvais pas ne pas en parler. Avec David Moreau à la réalisation, Virginie Efira et le génial Pierre Niney ( vous vous êtes déjà rendus compte que j’ai un faible pour ce comédien…) en têtes d’affiche, c’est un coktail inattendu qui vous surprend presque à chaque scène… L’histoire est celle d’une quarantenaire un peu coincée qui rencontre un jeune de 19 ans et décide (tout naturellement…) de faire croire à son patron qu’elle entretient une relation avec lui pour obtenir une promotion dans son magazine de mode. La trame scénaristique part de cette situation assez simple pour défendre dans le même temps un discours social sur le sexisme de notre société (les hommes qui se tapent des nénettes sont des héros, quand les femmes qui sortent avec des petits jeunes sont des cougars, vulgaires et nymphomanes) et sur le fait qu’on puisse se trouver à 20 comme à 40 ans. Quelques scènes épiques, beaucoup d’humour et peu de pudeur inutile dans ce film, avec un discours positif et décomplexant…

https://i1.wp.com/fr.web.img4.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/86/89/36/20531934.jpgVous n’avez sûrement pas pu manquer la sortie en mai dernier (encore une fois, je triche un peu) du dernier film de Baz Luhrmann, qui reprend à nouveau un grand classique de la littérature anglophone à sa sauce comme il l’avait déjà fait avec Roméo + Juliette. J’ai été surprise de constater à quel point les avis sont mitigés sur ce film… Personnellement, j’ai adoré ! Je suis complètement rentrée dans le fantasme littéraire outrancier, passionné et grandiose de Luhrmann, j’ai trouvé Di Caprio excellent (il y a un film où il ne l’est pas ?), ça m’a fait également très plaisir de retrouver Tobey Maguire sur grand écran. Bref, le baroque de Luhrmann, on accroche ou on n’accroche pas. Moi, j’ai été époustouflée pendant deux heures et demie…

percy-jackson-la-mer-des-monstres.jpg

 Ma dernière sortie en salles à ce jour. Oui, je sais, j’aurais pu faire mieux, mais que voulez-vous, je suis une inconditionnelle de la série de Rick Riordan. L’adaptation était décevante, mais j’ai moins été estomaquée qu’après avoir comparé le premier film au premier livre. L’essentiel de l’histoire est là, mais il est dommage que l’intrigue ait été simplifiée encore une fois. A croire que les scénaristes pensent les enfants trop bêtes pour comprendre les ambiguïtés du livre et les dilemmes auxquels les personnages sont confrontés… Mais non, enfin, si on peut lire toute la série des Percy Jackson à douze ans, on est capable d’en comprendre toute l’intrigue au cinéma, cessez donc de nous abrutir de scènes de combat et laissez de la place à un vrai scénario à la hauteur du livre ! Bref, un film très moyen qui se laisse regarder (ça allait quand même dans l’ensemble, à part une ou deux scènes pathétiques) mais qui prouve une fois de plus combien les scénaristes d’Hollywood se moquent de comprendre l’oeuvre qu’ils adaptent et les raisons pour lesquelles on apprécie l’oeuvre écrite (d’ailleurs, à mon avis, il y a franche inadéquation entre le public pour lequel est fait le film et le public qui lit les livres de Riordan…).

lone-ranger.jpg

 Eh oui, le péplum Disney dont on nous a rabaché les oreilles. J’ai passé un bon moment devant ce film. J’appréhendais beaucoup en raison de la verve des critiques presse et spectateurs qui en ont allégrement fait un navet, mais je ne regrette pas d’y avoir jeté un coup d’oeil. On est très loin de Pirates des Caraïbes, ça c’est sûr, et j’ajouterai même qu’il s’adresse à un public beaucoup plus jeune et moins diversifié. Enfin, ça reste un western gentillet et sympathique (Johnny Depp est bon, et ARMIE HAMMER QUOI ! Cet acteur est génial, il n’y a que lui qui peut jouer les imbéciles guindés avec autant de réalisme – oui, je pense à son excellent Prince Charmant dans Blanche-Neige), plutôt pas mal filmé avec un scénario simple mais cohérent qui soulève (très superficiellement, c’est un peu dommage) des questions sur le génocide indien à la portée de son public-cible. Alors OK, c’est loin d’être la petite bombe qu’on nous avait promis, mais ça se laisse regarder très simplement.

amour-et-turbulences.jpg

 On continue dans la catégorie « comédies qui n’ont pas fait l’unanimité » avec cette comédie romantique signée Castagnetti qui met en scène Ludivine Sagnier et Nicolas Bedos dans une histoire d’amour racontée a posteriorin dans tout ce qu’elle a de bon et de compliqué. La mise en scène est basique, la trame celle d’une comédie romantique classique, mais ceux et celles qui sont friands du genre apprécieront la rupture de certains stéréotypes qu’on nous sert beaucoup trop dans les comédies américaines (« ils vécurent heureux parce qu’ils étaient faits l’un pour l’autre » => non, désolé, être en couple ça demande du travail, et parfois la passion peut vous faire des choses bêtes et méchantes). Les personnages principaux sont tous les deux aussi détestables l’un que l’autre (la fille anxieuse et hystérique complètement lunatique et le playboy qui ne pense qu’à baiser tout ce qui bouge) et ils font un binôme inattendu et intéressant à l’écran. Ca passe plutôt bien !

the_big_wedding.jpg

Je termine sur les films de cet été avec cette comédie romantique (quoi, encore ? Il fait beau, tout ça, ça passe bien avec le soleil) complètement déjantée et sans complexes ni tabous (ce qui est assez rare dans la production hollywoodienne) qui met en scène une famille……. Compliquée, mais surtout franchement folle. Le petit dernier des frères et soeurs, Alejandro (Ben Barnes, tu m’avais manqué !), prépare son mariage. C’est l’occasion de réunir ses parents divorcés qui ne se sont pas adressés la parole depuis dix ans, ses beau-parents racistes et magouilleurs, son frère puceau à 29 ans et sa soeur qui n’a pas sa langue dans sa poche autour d’une même table. A ce panel de personnalités horripilantes s’ajoutent sa mère et sa soeur biologiques cette fois (il a été adopté), colombiennes et catholiques ferventes, conservatrices. A l’idée qu’elles découvrent qu’il a été élevé par des parents adoptifs athées et divorcés, il panique et demande à ses parents de faire comme s’ils étaient encore mariés le temps du mariage. Le film est une succession de situations embarassantes et de scènes qui vous donnent envie de hurler « WTF ?! », et qui vous feront parfois pleurer de rire… En tout cas, ça donne envie de se marier (ou pas).

 

Voilà, c’est tout pour les films. Un peu de tout et n’importe quoi, mais je crois que ça se voit que je n’avais absolument pas envie de me prendre la tête cet été. Personnellement, ma recette détente est un mélange entre comédies romantiques et films d’actions aux décors sympa, donc pas vraiment du lourd, mais de quoi passer un bon moment sans réfléchir de trop. J’ai encore pas mal de films qui s’annoncent bons à voir, que je me garde sous le coude pour le mois de septembre ou les mois d’hiver : Insaisissables, Dead man down, Trance, Total Recall, Broken City, Only God forgives, Cloud Atlas et surtout Django que je n’ai toujours pas vu. Du lourd dans ma wishlist…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s