Emprunts de la rentrée

Icône derniers emprunts

 

Cette semaine, certains d’entre vous ont repris les cours, d’autres le travail, et les derniers n’ont pas pris leurs vacances au mois d’août. Pour ma part, ça fait déjà deux semaines que je suis rentrée, j’ai donc eu le temps de faire le plein d’une montagne de choses intéressantes à lire et à écouter…

L’épreuve, tome 3 : le remède mortel / James Dashner

Côté livres, je termine actuellement le troisième tome de la série l’Epreuve de James Dashner. Le premier tome était génial, le deuxième un poil moins sympa et assez confus… Celui-ci est plus intéressant, et j’attends la fin avec autant de hâte que d’inquiétude… J’espère qu’elle sera à la hauteur du début de la trilogie !

Le dernier apprenti sorcier, tome 1 : Les rivières de Londres / Ben Aaronovitch

J’ai terminé il y a quelque temps Les rivières de Londres, le premier tome d’une série fantastique signée Ben Aaronovitch. J’ai adoré sa plume cynique et ses personnages, quoiqu’un peu vite dépeints dans ce premier tome, m’ont intriguée… J’attends donc de me lancer dans la suite des aventures de ce policier raté et reconverti.

Dans ma PAL il y a aussi…

Chroniques lunaires tome 2 : Scarlet / Marissa Meyer

Penryn et la fin du monde, tome 1 : Angelfall / Susan Ee

L’étonnant talent de Kevin Kale / Ingrid Law

Indiana Teller tome 3 : Lune d’automne / Sophie Audoin-Mamikonian

Soeurs sorcières, tome 2 / Jessica Spotswood

 

Côté musique, ensuite… Je n’ai pas chômé !

Les Chroniques de Narnia : Prince Caspian OST / Harry Gregson-Williams, 2008

Parce que j’adore ce film, et surtout son générique, The Call, signé Regina Spektor.

Letter to the lord / Irma, 2011

Faces / Irma, 2014

Découverte récente pour moi. Tout le monde a déjà entendu « I know », son premier single, au moins une fois au hasard de la radio. Je n’avais jamais pris la peine d’écouter vraiment son travail et je n’ai pas été déçue. J’aime beaucoup sa voix aux accents soul (quoique, moins dans le second CD sorti cette année), ses rythmes folk et le côté humble de sa musique.  Des albums authentiques et sensibles, comme je les aime.

Ocean eyes / Owl City, 2009

Idem, je ne connaissais d’Owl City que leur single « Fireflies » ainsi qu’une autre chanson. J’aime sa pop ultra-électrisés, même si le moins qu’on puisse dire, c’est que ses textes ne brillent pas par leur poésie et leur originalité… M’enfin, c’est un autre débat.

Jake Bugg, 2012

Shangri La / Jake Bugg, 2013

J’avais déjà écouté Jake Bugg, mais à l’époque je n’étais pas encore très branchée « country » ou rock old school, alors ça m’avait laissée de marbre. Et voilà que France Inter rediffuse son concert de Rock En Seine. Bon, voilà, je pense que vous aurez compris que ça m’a vraiment plu !

Romborama / The Bloody Beetroots, 2009

Pas du tout mon genre d’ordinaire, mais je m’habitue petit à petit à des formes d’électro que je n’aurais jamais pensé aimer auparavant, alors j’étais obligée de faire l’essai de ce groupe.

Punkt / Pierre Lapointe, 2014

Un québécois qui travaille ses chansons au texte et au piano. J’aime énormément « Nos joies répétitives » de cet album, et j’aime aussi beaucoup sa façon de chanter, même si je n’accroche pas à toutes ses chansons… Il est un peu perché, avec ce qu’il faut de provocateur, de poétique et de mélancolique. Si vous aimez la chanson française à rimes et jeux de langues, je ne peux que vous le conseiller

Infinity / Yann Tiersen, 2014

Ca se passe de commentaires. Yann Tiersen, voilà.

G I R L / Pharrell Williams, 2014

Idem, je ne vais pas vous faire l’affront de vous présenter Pharrell Williams. Sachez toutefois, si vous n’avez pas écouté l’album en entier, que ses autres chansons ne ressemblent pas vraiment à « Happy ». Du funk et de la pop revisités et assemblés, c’est un mélange singulier.

The moonshine sessions / Philippe Cohen Solal, 2007

Le meneur de Gotan Project, façon country : guitares acoustiques, ambiances sonores, standards folk…

100th window / Massive Attack, 2003

Massive Attack, ça fait toujours un peu planer…

Turn blue / The Black Keys, 2014

Le fameux Turn Blue. Que dire. C’est assez différent d’El Camino, mais je ne saurais pas dire si c’est moins bien. C’est en tout cas beaucoup moins blues. On a affaire à une pop-rock toujours sympathique, mais standardisée, pas si originale. A mon sens, cet album manquerait d’un single percutant à la « Lonely Boy ».

Childhood home / Ben & Ellen Harper, 2014

L’album intimiste composé par Ben Harper et sa mère. Un album qui sent bon le folk et l’Amérique de la campagne…

Et à ceci, ajoutez que je commence à me mettre du classique (je ne suis pas très éduquée à la chose, mais au moins, ça m’aide à dormir :p) : Debussy et Chopin pour l’instant.

Alors avec tout ça, j’espère vous concocter une belle playlist de septembre, assez longue, histoire de me rattraper pour celles de l’été que je n’ai pas faites !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s