La vie suédoise partie 5 : la baie et l’éco-musée

icône voyages

[photos du skansen à venir]

Nous n’avons passé qu’une semaine dans la capitale, et les deux derniers jours qui me restent à vous raconter ont été les plus chargés.

Le lendemain de notre petite virée à Uppsala, nous avons scindé notre groupe en deux équipes, l’une souhaitant se conformer à la pratique populaire touristique de faire un tour de la baie en bateau, l’autre préférant (vu le mauvais temps annoncé) se rabattre sur le Nordiska Museet (musée de la culture nordique).

Si la pluie a douché (pardon pour le mauvais jeu de mots) notre envie de prendre des photos sur le bateau-mouche, nous avons toutefois pu profiter d’un commentaire certes superficiel, mais appréciable puisqu’il a complété notre géographie de la ville. Nos visites nous ont en effet amenés à ne fréquenter que certains coins de la ville. Et puis avoir des chiffres, des données politiques sur la façon dont les gens vivent à Stockholm, c’est toujours intéressant. Le voyage en bateau change du piétinage des galeries de musée, c’est un peu reposant et en arrivant tôt, nous avons pu avoir de bonnes places (près des fenêtres). Toutefois, si je devais un jour retourner à Stockholm, je me précipiterai sur le Nordiska.

De même, je n’ai pas pu faire le Fotografiska (Musée de la Photographie de la ville). A faire une fois suivante, visiblement. Notre groupe s’est à nouveau scindé en deux durant l’après-midi, les plus craintifs de la météo se sont dirigés vers le Fotografiska et le reste d’entre nous a bravé les prédictions météorologiques pour aller visiter le fameux éco-musée en plein air de Stockholm, le Skansen. Bien nous en a pris, car par miracle, il n’a pas plu de l’après-midi !

Le Skansen, c’est un projet de préservation de la culture populaire nordique à base de reconstitutions et de reconstructions, le tout en grandeur nature. En fait, ils ont reconstruit dans cet immense parc des bâtiments de différentes régions de la Suède au moment de leur démolition (ils ne les ont pas juste refaits, ils ont déménagé les bâtiments d’origine dans Stockholm). On y trouve donc dans chaque bâtiment au moins une personne en costume d’époque, toujours disponible pour vous expliquer qui elle incarne, quel est le bâtiment dans lequel vous vous trouvez, quelle importance il avait dans la vie des locaux, à quoi il servait, pourquoi cette architecture, etc. Ils savent plein de choses et sont généralement prêts à répondre à toutes vos questions, même si elles dépassent le cadre de leur intervention dans ce bâtiment particulier (petite pensée pour le jeune révérend avec qui nous avons discuté politique pendant bien 20 minutes). Le parc est un condensé de lieux et d’époques plus ou moins éloignées et veut donner à voir les cultures populaires de la Suède, la vie des petites gens qui habitaient les campagnes du pays et qui ont fait son histoire humaine, par la reconstitution.

Vous trouverez au Skansen également des animaux dans des enclos, du lynx à l’élan en passant par les loups (des VRAIS GROS loups !) et les ours, et d’après ce que j’ai compris, il doit également y avoir des tentatives de représentation de la flore de certaines régions (il y a quelques serres dans le musée).

Si dès 17h, certaines attractions et certains bâtiments ferment leurs portes, le Skansen demeure très animé en soirée car il accueille des groupes de musique pour animer des bals populaires, il organise des concerts de jazz, … C’est un lieu de vie très prisé (lorsque nous sommes sortis, un big band était en train de donner un concert sur la scène en plein air, et les sièges de l’esplanade n’étaient pas assez nombreux pour accueillir le public dans sa totalité, si bien qu’une bonne partie des visiteurs écoutait le concert debout), et en été, toujours animé.

Prévoyez au moins une après-midi pour le visiter. Nous y sommes restés de 14h à 19h et nous n’avons pu voir que les deux tiers de ce que l’immense éco-musée avait à nous montrer. Bien sûr, les animaux ralentissent la visite (« OH REGARDE ! DES BEBES LYNX !! »), mais c’est assez grand, il y a plein de choses différentes à voir et à faire, de nombreux chemins de balade…

Inutile de vous préciser que ce fut l’une de mes visites préférées. C’est un musée de la culture nordique à dimension humaine, pédagogique et dans un cadre magnifique. Et quand le soleil est au rendez-vous, c’est le paradis pour se balader…

Publicités

4 réflexions sur “La vie suédoise partie 5 : la baie et l’éco-musée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s