La vie suédoise, partie 6 : On s’est crus à Versailles

 icône voyages[photos Sassimagine à venir]

Pour notre dernier jour à Stockholm, nous nous étions réservés une bonne journée pour faire l’aller-retour jusqu’au château de Drottningholm, une autre résidence de la famille royale. Je vous avoue que les châteaux, ce n’est pas toujours mon truc, et j’aurais pu me dégonfler… Si le dit bâtiment n’avait pas été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ca ne se refuse pas, même si c’est un peu le bout du monde (m’enfin, quand on a déjà fait un trajet jusqu’à Uppsala, on est rodés). En plus, comme toute destination touristique qui se respecte, tout est relativement bien indiqué.

C’est vrai que la propriété ressemble un peu à Versailles. On voit bien dans l’architecture du bâtiment les influences françaises classiques. Il y a même une immense salle de réception bordée de miroirs qui évoque la Galerie des glaces, quoiqu’en bien plus petit. Le château en lui-même n’est pas immense, il a dimension humaine. C’est une résidence secondaire et une résidence pour invités de marque, c’est probablement la raison pour laquelle il paraît plutôt petit. La visite des ailes ouvertes au public est assez rapide, mais pour le coup, je vous recommande vivement soit d’acheter le guide-livret à l’entrée, soit de faire une visite guidée, car les salles ont beau être très riches en ornements, portraits, mobiliers luxueux, les explications qui y figurent sont assez expéditives et j’ai vraiment eu le sentiment que sans des explications plus détaillées, nous serions passés à côté d’une foule de petites anecdotes passionnantes. Enfin, tout le monde ne trouve pas ça passionnant, mais c’est croustillant de voir à quel point tous les rois dans l’histoire de l’Europe sont plus ou moins cousins… En fait, en plus d’être le lieu de prédilection des grandes figures féminines de la royauté suédoise, c’est aussi l’endroit où se sont accumulés les présents des cousins (=les rois et nobles) des quatre coins de l’Europe. Ca donne une bonne idée de la façon dont fonctionnait la diplomatie de l’époque.

Nous n’avons pas poussé la balade vers le Pavillon chinois et le théâtre (eux aussi classés à l’UNESCO), mais nous avons bien profité des jardins sous le soleil radieux de l’après-midi. Si les allées centrales sont définitivement d’influence française avec leurs haies taillées, leurs fontaines et leurs bancs parfaitement symétriques (le tout dans une perspective on ne peut plus classique), pas besoin d’aller loin pour profiter aussi des chemins un peu plus sauvages de la partie « anglaise » des jardins. Saules pleureurs, cours d’eau, autels perdus dans la verdure…

Encore une belle balade qui s’est terminée bien vite !

Deux petits points à savoir pour ne pas se laisser surprendre… D’une, évidemment, les photos sont interdites dans l’enceinte du palais. Les reproductions des livrets souvenirs ne rendent pas toujours justice aux décors du château (sauf si vous prenez un beau-livre à 60 euros), donc ouvrez grand les yeux. De deux, prévoyez un pique-nique. Nous avons fait l’erreur de ne pas en avoir. Si vous jouez les malins comme nous, vous vous retrouverez avec l’estomac dans les talons dans un café hyperchic, hypercher… ou dans une supérette, bien plus abordable, mais qui ne jouit pas du même décor.

Nous n’avons pas pu profiter de toute l’après-midi puisque nous partions très tôt le lendemain, et nous devions donc faire nos bagages, le ménage, préparer les piques-niques, ranger… Ce qui prend toujours plus de temps qu’on ne l’imagine. Et le lendemain, direction la gare centrale pour traverser le pays. On en a eu pour bien cinq heures le temps de rallier Malmö, où nous devions passer notre deuxième semaine. Le stress du départ en retard + 5h de train + le temps de récupérer les voitures de location + le temps de trouver le village paumé dans lequel se trouvait la maison = on n’a pas traîné à aller se coucher en arrivant…

Au fait. Si vous cherchez l’adresse d’un bon ostéopathe à Stockholm, on en a une (il est jeune, français, beau… Cher mais disponible en cas d’urgence…).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s