Découvertes musicales de Mars-Avril 2015

Icône derniers emprunts

Salut à tous 🙂

La semaine dernière en faisant l’article de ma playlist, je me suis rendue compte que ça faisait un petit moment que je n’avais pas fait une petite sélection de coups de coeur parmi tous les CD que j’ai empruntés… C’est l’occasion ou jamais d’y remédier !

Paris tristesse / Pierre Lapointe (2015)

Dans ce nouvel album, Paris tristesse, Pierre Lapointe reprend des chansons de ses anciens albums en acoustique, au piano, ainsi que des reprises d’artistes dont il avait parlé lors de son émission l’été dernier sur France Inter. Si certains morceaux avaient déjà un côté très acoustique dans leur version album, d’autres apparaissent complètement différents dans une instrumentale bien plus sobre. J’aime toujours autant « Nos joies répétitives » (merci France Inter pour la découverte), « Nu devant moi » mais j’ai aussi beaucoup aimé « Tel un seul homme » que je ne connaissais pas. Bref, un album doux aux textes pleins de métaphore, qui apaise et nous souffle l’air d’une douce mélancolie…

Et plutôt qu’un clip, je vous propose de découvrir cette interview de l’artiste par Télé-Nantes :


40 ans de chansons / Anne Sylvestre (1999)

Pas tout jeune celui-là ! Une compilation de chansons d’Anne Sylvestre qui fait le point sur 40 années de sa carrière. Un bon moyen de découvrir une artiste qu’on ne connaît que peu… et assez mal. Pour la plupart d’entre nous, Anne Sylvestre se limite aux Fabulettes avec « L’escargot, léo,léo,léo » et « Il fait un froid de loup« . Mais son parcours est bien plus diversifié que ça, et en bonne parolière, elle a écrit des chansons autant pour les enfants que pour les adultes. Et on a bien tort de les méconnaître. Si je n’aime pas autant toutes ses chansons, il y en a beaucoup de vraiment très belles : « Les gens qui doutent« , « Une sorcière comme les autres », « La femme du vent« ,… Ce best-of, quoique daté, est une bonne entrée en matière pour apprendre à connaître le travail d’Anne Sylvestre. Les femmes parmi nous seront d’ailleurs particulièrement touchées par ses propos sur la considération des femmes dans la religion, dans la société et surtout sur la considération des mères. Bref, il n’est jamais trop tard pour découvrir une artiste d’aussi grande envergure… A noter qu’elle a publié l’année dernière un livre qui revient sur son parcours d’artiste, intitulé Coquelicots : et autres mot que j’aime.


Beautiful imperfection / Asa (2010)

J’ai découvert Asa avec Beautiful imperfection (qui n’est pas du tout son dernier album puisqu’il a déjà cinq ans). Asa, c’est un concentré de douceur. Elle a une voix de velours, une vraie « soulgirl » douce mais forte, sur fond de groove feutré (pour reprendre l’expression de Télérama. Partagée entre le Nigeria où elle a grandi et la France où elle a fait l’essentiel de sa carrière musicale, elle a su charmer le public français avec sa voix toute en douceur. Je n’ai pas encore écouté son album de 2014, Bed of stone, mais ça ne saurait tarder…


Chaud / Luce (2015)

ENFIN l’album de Luce !! Un mois que je tanne mes collègues qui cataloguent la musique pour qu’ils me le mettent de côté ! J’avais complètement craqué pour son single « Polka » (merci encore France Inter…). Je ne la connaissais que vaguement de nom et parce que tout le monde a entendu au moins une fois « L’été noir« , non ? (ah, la lointaine époque où Le Mouv’ était une radio pop-rock indé :’) ). Mais du personnage je ne savais que peu de choses : vaguement qu’elle sortait d’une émission de télé (La Nouvelle Star) avec un profil tout à fait atypique (ENFIN une chanteuse française toute en rondeurs, et ça lui va drôlement bien). Depuis la dernière fois que j’avais vu passer son nom, Luce a bien changé. Outre un petit relooking (disparue, la lolita, au profit de la jolie parisienne), elle a également beaucoup évolué musicalement… Et pour cause. Cet album, Chaud, c’est Mathieu Boogaerts en personne qui l’a composé ! Si je n’aime pas autant toutes les chansons (mes préférées : « Vernis », « Polka » bien sûr, « Malibu »…), les instrus sont toutes pétillantes, groovy et colorées… L’univers de Luce, c’est une pop vive, inattendue, rigolote, suprenante… Un album à prendre au deuxième degré, hyper-rafraîchissant ! J’ai précisé que j’adore sa voix ? Non ? Alors voilà.


Alwâne / Djazia Satour (2014)

Toute dernière découverte, et un gros coup de coeur !

Djazia Satour est une chanteuse algérienne qui a grandi en France… C’est donc aussi dans l’Hexagone qu’elle a fait ses débuts musicaux. Au début embauchée pour faire les choeurs de Gnawa Diffusion, elle devient ensuite la chanteuse du groupe de trip-hop MIG. Alwâne est son tout premier album solo malgré sa longue expérience dans le monde de la musique. C’est un cocktail lumineux d’influences croisées, très varié, dans lequel elle prouve sa polyvalence et la diversité de ses influences. Je l’ai écouté en boucle toute une après-midi et je ne m’en lasse pas ! Outre les instrus qui sont à l’image de ses chansons, sa voix est remarquable. Sur la pochette de l’album, un collègue a collé un petit extrait d’une critique qui dit simplement « Une voix solaire » et c’est sacrément justifié. Cette fille est solaire, lumineuse et je pense qu’elle n’a pas fini de nous suprendre… J’attends la suite de ses aventures avec impatience, et je vais surveiller les dates de ses prochains concerts… Elle a d’ailleurs annoncé qu’elle serait en concert sur l’esplanade de l’Institut du Monde Arabe le 21 juin pour la fête de la musique.


Voilà parmi mes coups de coeurs de ces derniers mois ! Bien sûr, j’ai aussi écouté d’autres choses, mais elles pourront encore faire (peut-être) l’objet d’un autre article… et de toute façon, vous les retrouverez dans les playlists 😉

River flows in you / Yiruma

La fiancée / Cécicle Corbel

Right place right time / Olly Murs

Hold my home / Cold war kids

Balneo / Accordzéâm

Lune sauvage / Fakear

Publicités

Une réflexion sur “Découvertes musicales de Mars-Avril 2015

  1. Pingback: Top 10 musical : mes meilleurs albums de 2015 | Miyu's Little Boxes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s