C’est lundi ! Que lisez-vous ? (12)

Icône c'est lundi que lisez-vous

C’est lundi que lisez-vous ? est un rendez-vous hebdomadaire initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. C’est aujourd’hui Galleane qui centralise le rendez-vous. Pour participer, il faut répondre à 3 questions : qu’a-t-on lu la semaine passée ? Qu’est-on en train de lire ? Que va-t-on lire ensuite ?

Oups ! C’est lundi et je me rends compte que ça fait deux semaines que j’ai laissé passer ce rendez-vous… Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir enchaîné les lectures depuis mon retour !

Donc c’est lundi, et c’est l’occasion de faire le point sur tous les livres dont j’aurais dû vous parler ces deux dernières semaines (mea culpa…). Avec un grand soleil et un bon thé, je suis d’humeur à vous raconter ma vie, alors c’est parti !

Et vous, qu’avez-vous lu ces derniers temps ?

Lire la suite

Publicités

Top Ten Tuesday : 10 livres à la couverture bleue

icône top ten tuesday

Rendez-vous hebdomadaire créé par The Broke and the Bookish, l’édition française du Top Ten Tuesday est désormais gérée par Frogzine. Chaque semaine, un thème commun est défini et chaque participant propose une liste de 10 livres pour l’illustrer.

 

Cette semaine, l’intitulé du thème était « 10 livres à la couverture bleue que vous avez lus ou aimeriez lire ». Je me suis limitée à ceux que j’ai lu, parce qu’il y en a déjà un paquet ! Au début, je n’en avais que 2 ou 3 en tête, mais en fouillant dans ma bibliothèque sur Livraddict, surprise, surprise… J’en ai trouvé 31 !! Dur dur, de choisir…

Lire la suite

10 livres qui font partie de moi au quotidien

« Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. 

Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog d’Iani. « 

icône top ten tuesday

Oui ça fait un petit moment maintenant que je n’ai pas posté, vous m’en voyez désolée, mais les semaines filent à une telle vitesse que j’ai du mal à m’organiser durablement.

 Ce qui est marrant avec ce TTT, c’est que j’ai eu envie de le faire il y a déjà deux semaines. Sauf que quand je suis fatiguée et stressée, je procrastine. Donc je ne l’ai pas fait sur le moment, en me disant « bientôt mes congés de Noël, j’en profiterai à ce moment-là ».

Et puis il y a trois jours, le challenge suivant a circulé sur Facebook :

« Rules : In your status line, list 10 books that have stayed with you in some way. Don’t take more than a few minutes and don’t think too hard – they don’t have to be the « right » or « great » works, just the ones that have touched you. Tag 10 friends, including me, so I’ll see your list. »

Deux de mes amies m’ont taguée. C’est marrant, les coïncidences…

Alors voilà. J’aurais pu faire le challenge directement sur Facebook, mais comme j’avais déjà commencé une liste ici, j’ai préféré la continuer, histoire de faire les choses bien.

Donc, pour les non-anglophones, voici ce en quoi consiste le challenge : « Dans votre statut, dressez une liste de 10 livres qui vous ont accompagné jusqu’à aujourd’hui d’une manière ou d’une autre. N’y réfléchissez pas plus de quelques minutes et ne vous creusez pas trop la tête — il ne s’agit pas de lister les « bonnes » ou « grandes » oeuvres, juste celles qui vous ont touché. Taguez 10 amis dont moi, pour que je voie votre liste. »

1. Le Petit Prince / Antoine de Saint-Exupéry

Parce que « l’essentiel est invisible pour les yeux » et que « si tu m’apprivoises, ma vie sera comme ensoleillée. Tu seras pour moi unique au monde, je serai pour toi unique au monde« .

2. Harry Potter / J.K. Rowling

Comment dire… Quand une oeuvre prend sept années de votre vie pour se construire, et que vous vous construisez avec, ça ne vous lâche jamais vraiment.

3. Les fleurs du mal / Charles Baudelaire

La preuve par douze qu’on peut faire des découvertes incroyables aussi grâce au système scolaire.

4. Roméo et Juliette / Shakespeare

Bon, ce n’est pas exactement ma pièce préférée de Shakespeare (Le songe d’une nuit d’été reste imbattable et j’adore aussi MacBeth), mais je crois qu’on peut dire que c’est celle sur laquelle je trouve toujours le plus de choses à dire. Plus j’en parle et plus mon opinion change et se précise !

5. La balade de Lila K. / Blandine Le Callet

Ce livre a été une révélation pour moi. Je ne l’ai découvert que récemment, mais j’ai été profondément touchée par la justesse des sentiments qu’il transmet.

6. Angel Sanctuary / Kaori Yuki

Je crois qu’on peut dire que cette série ne me quittera jamais. C’est ma plus grande source d’inspiration.

7. Silverwing / Kenneth Oppel

J’ai partagé tellement de choses autour de ce livre…

8. Eragon / Christopher Paolini

 Le livre qui m’a fait réaliser que moi aussi, j’avais le droit d’écrire et d’inventer et de vouloir être auteur un jour. (Pour ceux qui ne sauraient pas, la légende veut que Christopher Paolini ait terminé la première version de cette histoire à 16 ans).

9. Perdu ! / Antonin Louchard

J’avais complètement oublié l’existence de cet album jusqu’au jour où on m’en a parlé en cours de lecture à voix haute. Pour les souvenirs d’enfance qu’il a réveillés, cet album mérite d’être cité ici.

« La lune est là, la lune luit et René, lui, lit dans son lit ». C’est fou comme il y a des phrases qui sont gravées au marbre dans votre tête. Il y a eu comme un déclic quand je l’ai à nouveau entendue prononcée à haute voix plus de dix ans après…

10. [Toutes ces histoires que vous ne connaissez pas et que vous ne connaîtrez probablement jamais et qui m’habitent constamment]

La plupart, on ne peut pas vraiment dire que ce sont des « livres » puisque je ne les couche même pas par écrit. Mais le flux de mon imagination est constant (comme chez tout le monde, j’espère, sinon la vie de tout le monde doit être bien triste), et je mets énormément de moi dans les quelques idées que je couche par écrit. Parfois, de vieilles idées resurgissent dix ans après que je les ai eues pour la première fois…

Voilà, un TTT pour lequel j’ai encore triché puisque mon numéro dix n’est pas un livre ! Mais j’aurais pu faire encore pire, parce qu’il y a une oeuvre musicale dont je n’ai jamais parlé jusqu’ici et à laquelle je me réfère tout le temps : Emilie Jolie. « Faites que le rêve dévore votre vie, afin que la vie ne dévore pas votre rêve ». Je pense presque tous les jours à cette phrase, quinze ans après l’avoir entendue pour la première fois.

Les 10 héroïnes les plus « kick-ass »

« Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. 

Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog d’Iani. « 

 icône top ten tuesday

Le thème de cette semaine : Les 10 héroïnes de romans les plus « kick-ass »

  1. Hermione Granger (Harry Potter, J.K. Rowling)

Une fille brillante, qui sait ce qu’elle veut, qui a du mordant et des réflexes qui lui permettent de profiter de ses études comme si c’était la meilleure chose qu’elle ait jamais fait dans sa vie, d’apprendre un million de choses et de s’en servir à l’exact moment où elle en a besoin, et occasionnellement de botter les fesses de ceux qui cherchent à lui faire du mal ! Bon, c’est sûr, ce n’est pas Catwoman non plus, mais c’est sans doute une des héroïnes de mon enfance qui m’a le plus marquée.

  1. Ellana Caldin (La Quête d’Ewilan, Les Mondes d’Ewilan et Ellana, Pierre Bottero)

Une voleuse sans pareille, intrépide et fine lame, intelligente et physiquement fatale ! (du moins… c’est ce que Bottero nous laisse imaginer). Elle est toujours pleine de surprises, de répliques mordantes et … tellement classe… Une héroïne qui fait rêver…

  1. Daenerys Targaryen (Le trône de fer, George R. R. Martin)

Daenerys Stormborn, Mother of dragons. Un personage dont l’histoire commence comme celle d’une jeune femme naïve, soumise et apeurée… Et qui se révèle de plus en plus intrépide, sage… et pleine de caractère avec ça. Je suis sûre qu’elle ferait une grande reine, et ce dans le bon sens du terme.

  1. Katniss Everdeen (Hunger Games, Suzanne Collins)

Je ne comprends pas les gens qui la trouvent stupide et mièvre. Au contraire, je trouve que c’est une fille qui sait ce qu’elle veut et qui est prête à tout pour atteindre ses objectifs. Elle ne fait pas dans la demi-mesure, et tant pis si d’autres doivent en pâtir. Elle vit à la dure, ne s’apitoie jamais sur son propre sort, déborde de courage. Elle protège sa famille, à tout prix et en dépit de sa propre survie. Si ce n’est pas une preuve de force de caractère, je ne sais pas ce qu’il vous faut…

  1. Balkis (Percevan, Luguy et Fauche)

Dans la famille « j’ai la classe et je l’assume », je vous présente une puissante sorcière aux nombreux pouvoirs. Si elle est dépourvue de principes au début de la série, le preux chevalier éponyme va vite faire chavirer ses convictions. Elle n’a peur de rien et ne se laisse démonter par personne, ni le roi qui la menace d’exécution, ni les prêtres qui la condamnent au bûcher et l’insultent à tour de bras. En voilà, une ténébreuse qui ne s’en laisse pas conter par n’importe qui.

  1. Sally Lockhart (Série Sally Lockhart, de Philip Pullman)

On suit le parcours de cette jeune femme à travers quatre volumes qui constituent son histoire. Si elle n’a pas son pareil pour se faire embarquer dans des histoires qui la dépassent, elle en sort avec autant de brio et de principes. Elle lutte contre les stéréotypes et la société masculine de son temps tout en cherchant la vérité sur ses origines et en veillant sur sa famille.

  1. Fantômette (série éponyme de Georges Chaulet)

Sans doute l’héroïne qui m’a fait le plus rêver étant enfant ! Qui n’a jamais eu envie d’enfiler un justaucorps jaune, des collants noirs, une cape, un bonnet à pompon et un masque, et ainsi accoutrer d’aller botter les fesses de tous les malfrats du coin aux côtés d’un beau journaliste ? RIP, Georges Chaulet, j’ose espérer que vous n’avez pas fini de faire rêver des générations entières de jeunes filles !

  1. Kate Daniels (série éponyme de Ilona Andrews)

Une héroïne de bit-lit ! Il en fallait bien une, quand même… Voilà une jeune femme qui ne manque pas de sang froid et qui sait garder la tête haute en toute situation. Personne ne lui marche sur les pieds, PERSONNE, surtout pas ceux qui prétendent lui donner des ordres et certainement pas le bel alpha de la meute du coin… Elle ne s’embarrasse jamais ni de sentiments superflus, ni de principes vides (oui, vous l’aurez compris, j’en veux à Anita Blake pour ses pseudo-problèmes de conscience… Sans doute parce que j’ai du mal à concevoir qu’une tueuse puisse à ce point être religieuse, mais ça c’est personnel !) et fait toujours les choses de la façon qui lui paraît la plus juste. Ce qui ne veut pas dire qu’elle manque de cœur…

  1. Lila K (La balade de Lila K., par Blandine Le Callet)

On pourrait oublier que faire semblant de vivre comme tout le monde demande beaucoup de courage quand on est seul à être différent. La jolie Lila tremble de peur, se morfond de solitude, et pourtant, fait tout pour garder la tête haute face aux autorités qui la surveillent et qui, décidément, refusent de la laisser vivre la vie qu’elle souhaite. Il semble que le monde entier s’emploie à l’isoler et la décourager, et pourtant, elle ne perd pas espoir et continue à vivre du mieux qu’elle peut. Il en faut aussi de la force d’esprit pour aimer de tout son cœur une mère droguée et abusive, ce qu’elle continue de faire tout au long du roman.

     10. Comment ça, déjà dix ?!

       Mais il m’en faudrait vingt pour évoquer toutes les merveilleuses filles qu’il me reste à louer ! Alors je vais faire court et vous énumérer, parmi le bon millier qu’il reste, certaines autres qu’il était impensable de citer ici, à défaut de leur écrire des louanges : Arya Stark (Le trône de fer), Arya (Eragon, Christopher Paolini), Ombe (A comme Association, Pierre Bottero), Eowyn , Galadriel et Arwen (Le Seigneur des Anneaux, J.R.R. Tolkien), Merit (Les vampires de Chicago, Chloe Neill), la Marquise de Merteuil (Les liaisons dangereuses, Choderlos de Laclos), l’intrépide Margot la Roussotte (Louis Le Galoup, Jean-Luc Marcastel)… Et tellement d’autres femmes indomptables et indomptées encore, qui nous rappellent que ce n’est pas parce qu’on est belle qu’on doit se laisser traiter de potiche par nos homologues masculins, ou qui subliment nos rêves de jeunes filles ou de jeunes femmes… ou simplement de femmes !